Ces choses que vous ne saviez probablement pas sur Carnac et ses menhirs !

Les alignements de Carnac dans le Morbihan figurent parmi les lieux touristiques les plus fréquentés de Bretagne. En été, le site mégalithique le plus célèbre au monde après Stonehenge se découvre uniquement lors de visites guidées organisées par le Centre des monuments nationaux. Mais saviez-vous qu'il fut un temps où les vacanciers venaient carrément camper au pied des menhirs et passer de bon en famille autour des dolmens et des tumulus ?

Carnac

À l'époque où camper dans les champs de menhirs était à la mode !

 

À la fin des années 1960, le site devient un immense camping et une grande aire de loisirs pour vacanciers en quête de pittoresque. Le plus naturellement du monde, les touristes plantent leur canadienne un peu partout autour des rangées de menhirs. Et pour les campeurs, ces grandes pierres debout, c'est magique, car très pratique ! Elles servent à délimiter les emplacements pour la caravane, s'abriter du soleil pour faire une sieste et offrent aux enfants un terrain de jeux formidable. À l'heure de midi, les familles préparent le pique-nique entre deux menhirs et s'accordent un déjeuner sur l'herbe des plus folkloriques. On force un peu le trait, mais on n'est pas loin de la vérité ! Personne n'imagine alors que ces vieilles pierres ont plus de 7000 ans d'histoire à raconter et que le site sera reconnu, quelques décennies plus tard, comme l'un des plus hauts lieux du mégalithisme du monde ! La municipalité de Carnac, consciente de la valeur inestimable de ce patrimoine historique, engage dans les années 70 les premières mesures de préservation. Vingt ans plus tard, en 1991, les menhirs de Carnac seront partiellement fermés par des clôtures pour empêcher le piétinement de milliers de curieux qui visitent le site chaque année.

 

"Il y a presque autant de légendes à Carnac que de menhirs...", on vous dit la vérité ?

 

C'est ce que l'on attend souvent à propos des alignements de Carnac qui rassemblent près de 4 000 mégalithes dont les origines se perdent dans la nuit des temps. On a dit qu'il s'agissait d'un lieu de sacrifices humains pour les druides, un ancien cimetière gaulois où chaque mégalithe serait une stèle funéraire, les ruines d'un marché couvert celte, le repaire des fées et korrigans que les anciens appelaient le petit peuple des menhirs... Bref, Carnac est entouré d'un épais mystère et de légendes merveilleuses ! La plus ancienne remonte au début du Moyen-Âge. Cette légende bretonne raconte qu'au 3e siècle, Cornély, Pape à Rome, fuit vers la Bretagne pour échapper à ses persécuteurs romains. Cerné par les légionnaires, Cornély se cache dans l'oreille d'un boeuf (si si !) et demande à Dieu de lui venir en aide. Et le miracle s'accomplit ! Les soldats romains sont soudainement métamorphosés en pierre que nous croyons être aujourd'hui de vulgaires menhirs... La légende rejoint la réalité quand Cornély devient le saint patron officiel de Carnac.

 

Vous avez toujours voulu passer des vacances dans le Morbihan et découvrir les plus célèbres menhirs au monde ? Découvrez le Camping**** Le Moustoir situé à seulement 1 km des légendaires alignements de Carnac.

 

photo : © BERTHIER Emmanuel - CRT Bretagne

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +
  • Linkedin
  • Pinterest
  • Email
Publié le 02/02/2018 dans : Morbihan