Les 5 objets indispensables pour les vacances en camping dans le Finistère

Ça y est ! Ce week-end toute la famille s'est mise d'accord et c'est dans le Finistère que vous passerez vos prochaines vacances en camping. Vous ne le regretterez pas ! Bientôt viendra l'heure tant attendue de préparer les valises, sans rien oublier. Pour vous aider, voici les 5 objets dont vous aurez absolument besoin lors de votre séjour dans le Finistère. À prendre au second degré, pour une fois ;)

vacances dans le Finistère

UN CIRÉ JAUNE, car il pleut tout le temps dans le Finistère !

Si vous avez choisi le Finistère, c'est bien parce que vous en avez assez des étés chauds et ensoleillés où l'on attend avec impatience l'arrivée d'une petite bruine bien rafraîchissante. Vous avez bien fait puisque dans le Finistère, il pleut tout le temps ! Autant dire que votre ciré jaune deviendra vite le vêtement indispensable de vos vacances. Méfiez-vous cependant, car il est très fréquent que le soleil fasse une apparition entre deux averses ! Accessoirement et par simple mesure de précaution, apportez quand même vos lunettes de soleil et votre tube de crème solaire... on sait jamais !

UN KIT D'ALPINISTE pour entreprendre l'ascension des Monts d'Arrée !

Harnais, corde, piolet, crampons, altimètre et boussole... voilà ce qu'il vous faut pour vous aventurer dans les hautes montagnes du Finistère et partir à l'assaut du Massif Armoricain ! Si vous campez autour de Brasparts ou de la forêt d'Huelgoat au coeur du Finistère et que vous êtes passionné d'alpinisme, vous devrez absolument relever le défi de l'ascension des Monts d'Arrée, les plus hautes montagnes de Bretagne ! Après la difficile et très physique ascension du Roc'h Ruz, dont le sommet vertigineux dépasse allègrement 380 mètres d'altitude et décourage les alpinistes les plus chevronnés, vous serez amplement récompensé par une vue magnifique sur les longues crêtes, les jolis vallons et les paysages sauvages recouverts de landes de bruyères et d'ajoncs.

UN GPS PERFORMANT pour ne pas vous perdre au bout du Monde !

Avec tous ces villages qui commencent pour "plou" et finissent par "-ec ", on a vite fait de se perdre dans la pampa finistérienne et de se retrouver à la Pointe du Raz, autrement dit au bout du monde, sans même s'en rendre compte ! De nuit, égaré à mille lieues de votre camping, mieux vaut avoir un GPS qui fonctionne bien au risque de devoir dormir dans la voiture, faire du camping sauvage sur la plage (ce qui est interdit !) ou bivouaquer dans les forêts qu'on dit peuplées de korrigans et autres petites créatures...

UN DICTIONNAIRE FRANÇAIS /BRETON pour vous habituer à la langue !

Nous vous conseillons d'avoir toujours sur vous un petit dico français breton. En effet, dans le Finistère, les panneaux de signalisation sont écrits en Breton. Même si ça ne pique pas autant les yeux que du cyrillique, il faut un petit temps d'adaptation. Si vous séjournez en camping dans le Finistère Sud, près de Concarneau, Fouesnant ou Trégunc, ouvrez grand les yeux et cherchez les panneaux qui indiquent respectivement "Konk Kerne", "Fouenn" et "Tregon".

UNE COIFFE BRETONNE, indispensable pour se faire accepter dans le Finistère Sud !

Si vous avez réservé votre camping près de Penmarc'h, Loctudy ou Lesconil, vous voilà au coeur du pays Bigouden, un territoire de Bretagne avec ses propres règles et ses codes à décrypter. Si vous voulez passer de bonnes vacances et vous faire accepter des bigoudens, mesdames, vous devrez porter la célèbre coiffe bigoudène, vous savez, celle que l'on voit dans la pub Tipiak. Si en vous croisant, on vous dit que vous faites concurrence au phare d'Eckmühl, c'est bon signe !

En attendant, nous vous souhaitons un bon mois d'avril et on se donne rendez-vous le mois prochain pour un nouvel article on ne peut plus "sérieux" !

Publié le 29/03/2018 dans : Finistère